Via ferrata des Étroits, Saint-Étienne-en-Dévoluy

Publié le dans , france , hautes-alpes | 0 Comments

Fin de la Vertigo


Dans les gorges de la Souloise, au cœur du Dévoluy, la via ferrata des Étroits propose 2 parcours qui se suivent. Le premier, la Traversée des Beaumes, est peu difficile et accessible à tous et le second qui débute à la fin du premier parcours, la Vertigo, plus difficile et encaissée, entre véritablement dans les étroits pour de belles sections aériennes et impressionnantes suspendues plusieurs dizaines de mètres au-dessus du torrent. L’équipement en place est excellent mais l’ambiance humide et le rocher patiné rendent par endroit la progression un peu plus délicate, particulièrement dans la seconde partie. La via ferrata est évidemment bien fréquentée, notamment sur la première partie, dans une ambiance de montagne authentique.


Accès au site

En entrant dans le Dévoluy par le Nord, prendre la route qui, depuis Corps, file plein Sud pour passer Saint-Disdier et un peu avant Saint-Étienne-en-Dévoluy, juste après le Pont de Giers à l’entrée du défilé de la Souloise, se garer sur le parking de la via ferrata.

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 0'

La via ferrata débute juste derrière le parking. Pour un entrée moins difficile, traverser le pont et suivre le sentier en rive gauche pour retrouver le parcours après la passerelle.

Parcours 1h45 à 2h30

Le parcours est entièrement équipé avec de très nombreux barreaux, 1 échelle (partie 1), 2 passerelles (1 dans chaque partie) et un pont de singe (partie 2). Par les nombreux passages, le rocher est patiné par endroit dans la partie 1. Dans la partie 2, l’ambiance encaissé peu ensoleillée et humide rend le rocher glissant d’autant plus qu’il y a pas mal de passages avec un contact rocher pour les pieds.

À noter que l’itinéraire Super-Vertigo a été déséquipé et n’est donc plus praticable à ce jour.

Partie 1 : Traversée des Beaumes (AD)

En entrant derrière le parking, ça descend raide dans la gorge par des escaliers puis une échelle pour passer un petit surplomb. Ensuite traverser sans difficulté en longeant le torrent sur sa rive droite. Plus loin, après 1 petite désescalade et un contournement d’un bloc rocheux, on rejoint la passerelle pour se trouver en rive gauche (à droite en remontant le torrent). Ça remonte par petits paliers pour trouver la jonction avec le départ facile (flèche bleu). La suite globalement consiste en une traversée horizontale en contre-haut de la Souloise avec une alternance de petits murs à franchir et de sentiers en balcon qui épousent le relief de la gorge.

On trouvera à mi-parcours un passage sous un gros bec rocheux puis dans un gros trou. Derrière, une petite traversée en équilibre assez aérienne puis un nouveau mur vertical. La vire suivante mènera à un second trou, beaucoup plus petit, où il fait se mettre accroupi ou à 4 pattes. Une nouvelle section en balcon avant de trouver le dernier « obstacle »: un mini passage entre la paroi et un rocher formant un couloir très étroit où il faut se faufiler sans son sac. On aperçoit après les ponts au-dessus de nos têtes et la courbe formée par les gorges à cet endroit, point de départ de la seconde partie. La sortie de la partie 1 se fait là , en montant à droite.

Partie 2 : Vertigo (D)

Suivre donc le parcours qui va s’enfoncer dans la partie la plus étroite du défilé et passer sous les 2 ponts qu’on aperçoit au-dessus. Une 1ère traversée délicate en équilibre pour accéder à une petite vire et poursuivre jusqu’à passer sous le 1er pont. Là, ça remonte avec une escalade sur le rocher un peu glissant, sans trop de barreaux. Puis l’itinéraire redescend pour passer sous le 2ème pont, section délicate là aussi, les pieds sur le rocher glissant et un final légèrement déversant qui tire dans les bras pour rejoindre le pont de singe plus bas.

Traverser le pont de singe puis après une marche sans difficulté, retraverser la gorge par une passerelle et remonter dans la végétation pour accéder à la seconde partie de la Vertigo encore plus encaissée. Cette section est tout de même moins dure que la 1ère, par contre impressionnante avec de la hauteur et une ambiance très sombre entre les parois. Globalement on a tendance à descendre avec toujours des appuis pieds sur le rocher puis, une fois sorti de l’étroiture, le parcours remonte pour viser la sortie et une petite poutre à traverser. Il reste alors peu de temps pour s’extraire du défilé et rejoindre le point de sortie avec Saint-Étienne-en-Dévoluy qui se dévoile sous les crêtes de Lieraver qui forme avec le Pic Ponsin, une longue barrière naturelle autour du Dévoluy.

Retour 15'

Depuis la sortie de la Vertigo, on débouche sur une petite route qui redescend vers la route principale. Marcher en descendant en passant les ponts au-dessous desquels on vient de traverser et en longeant ensuite les gorges de la Souloise avec la première partie en vue sur la rive opposée.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS