Clot la Cime, Col d’Izoard

Publié le dans , france , hautes-alpes | 0 Comments

Dans la descente vers le col des Ourdéis


Voici un sommet qui permet de dominer presque tout le Queyras jusqu’au Mont Viso et d’apercevoir les glacier des Écrins pus au Nord. L’ascension au Clot de la Cime depuis le col d’Izoard est un classique proposé presque partout en aller-retour. Ici, le parcours réalisé forme une boucle en passant au retour par le col des Ourdéis, améliorant l’intérêt et les panoramas mais empruntant une section plus difficile depuis les sommets jusqu’au col. La boucle s’adresse donc à des randonneurs expérimentés sans qu’il n’y ait non plus de grande difficulté. En revanche, étant en haute montagne, le temps doit être au rendez-vous et si ce n’est pas le cas, se contenter de l’aller-retour.


Accès au site

Depuis Guillestre, monter par la route départementale vers Chateau-Queyras et bifrquer avant vers Arvieux. Passer Arvieux, La Chalp et Brunissard pour attaquer l’ascension emblématique du col d’Izoard. Au col, se garer. Point de départ de la randonnée. Le sommet du Clot la Cime est visible de là, sur la gauche en arrivant, à l’Ouest. On voit très bien aussi le sentier qui traverse pour contourner la montagne par la gauche.

Carte & Topo

Le tracé du retour depuis le col des Ourdéis jusqu’à la route sous le col d’Izoard est approximative.

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 0'

Le sentier démarre du col d’Izoard en traversant la route et en passant derrière les boutiques. On trouve le panneau qui indique Clot la Cime par le PR, balisage jaune.

Parcours 1h30 à 2h

L’ascension qu sommet du Clot la Cime est balisé en jaune par le PR, le retour par la crête et le col des Ourdéis se fait sur un sentier non balisé cairné et même hors sentier pour revenir au col par le versant Nord de la montagne.

Partie 1 : Clot la Cime et Antécime Ouest (2732m, 45′ à 1h)

Suivre le sentier de traverse bien visible qui va couper littéralement la montagne en travers direction le Sud, en montant très légèrement. Au bout de cette traversée, le sentier commence à contourner la montagne en montant un peu plus. Il y a 2 passages équipés de câbles, pour sécuriser en cas de pluie eou de neige car même si la pente est abrupte, il n’y a aucune difficulté. Derrière, le sentier remonte au Nord en lacets sur le versant herbeux du sommet, avec plus de pente. On arrive assez vite au double sommet : à droite sur un petit promontoire, le Clot la Cime qui surplombe le col d’Izoard et donne une vue impressionnante sur le Queyras et le Mont Viso tout au fond, à gauche en marchant un peu sur la crête, l’Antécime Ouest où là, en s’orientant au Nord-Ouest, on voit bien au fond la barre des Écrins et les glaciers blancs.

Pour ceux qui souhaiteraient éviter la descente vers le col des Ourdéis, c’est le moment de faire demi-tour et de revenir sur ses pas.

Partie 2 : Col des Ourdéis par la crête (2420m, 45′ à 1h)

Des sommets, continuer sur la crête sans difficulté, cap plein Ouest. Au bout, on découvre la descente qui file en bas vers le col des Ourdéis. Il y a un sentier minimal avec des cairns pour dévaler en restant globalement sur la crête. Le terrain est instable et pentu, il faut être vigilant. Après une grande descente, la crête devient moins raide et passe sur de jolies bosses de terre orangée pour finalement descendre et rejoindre le col des Ourdéis. L’itinéraire depuis le sommet est évident en termes d’orientation, faire attention simplement dans les passages les plus raides. À éviter par temps de pluie ou de neige…

Retour 30' à 45'

Depuis le col des Ourdéis, partir coté Nord sur le sentier balisé que l’on va quitter assez vite pour globalement couper en traversant vers l’Est en essayant de rester toujours le plus haut possible. On traverse des zones herbeuses, puis il fait descendre un peu pour passer sous de jolies formation rocheuses blanches sculptées avant de remonter en forêt. On retrouve un sentier alors puis une piste qui vient du refuge Napoléon. Marcher sur la piste jusqu’au 1er virage à 90° qui descend. Là et pour éviter de perdre trop de dénivelé, couper le plus possible hors sentier pour finir sur un chemin dans un pierrier qui fait déboucher dans le dernier lacet avant le col coté Nord.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS