Invitation au voyage

Cap Diego to Windsor Castle, Antsiranana, Madagascar

Début partie 2: Windsor castle au loin

EN BREF
Trekking cotier
350m dénivelé +
20 kilomètres
5 à 6h
✭✭✭✭✩

Itinéraire totalement improvisé au départ de Cap Diego, dans la baie d’Antisranana, pour rejoindre par les crêtes, entre la baie du Courier et la baie des cailloux blancs, le piton rocheux qui surplombe le canal du Mozambique et viser les ruines du Windsor Castle, à près de 400m au dessus des flots. Paysages de savane aux hautes herbes ondulant sous les bourrasques du Varatraza, vues aériennes sur la cote Est du Cap d’Ambre, passage en forêt sauvage d’où émergent de fantastiques baobabs, un parcours long, probablement améliorable pour faire plus court, mais une très belle course pour découvrir l’énorme potentiel de cette zone du Nord de Madagascar.


Carte & topo

ACCÈS
Se rendre au petit port de Diego, tout au bout de la pointe, pour trouver une embarcation pour traverser vers Cap Diego.

[googlemaps https://www.google.com/maps/d/u/0/embed?mid=1F2pe1hg0NOEI4UpdysgnNaZrHi6oxuCR&w=640&h=480]


Descriptif

APPROCHE (20′)
Elle se fait en bateau pour traverser le bras de baie qui sépare le port de Cap Diego, juste en face.

RETOUR (45′)
Redescendre par le sentier principal, les marches puis longer la base de la falaise et tourner à droite au niveau du petit lac. Le sentier n’est pas bien visible. Il faut viser le bas de la vallée en évitant si possible les petites forêts d’arbres bas qui ralentissent. Tout en bas, on croise la piste en très mauvais état qui vient de Diego-Suarez.

Ce sentier par les crêtes et dans la savane, qui domine rapidement toute la baie de Diego, est magnifique mais trop long pour une aller-retour. Il faut organiser un retour en 4×4 depuis la piste du Windsor Castle, le plus loin possible pour éviter de finir sur plusieurs kilomètres de marche en fin de parcours. Pour nous, la piste étant impraticable sur la dernière portion, nous avons dû rajouter 6 kms environ de marche en fin de parcours..

Itinéraire à la fois évident car on voit bien le parcours à faire mais délicat pour franchir les nombreuses dépressions et forêts qui jalonnent le sentier. Pas de sentier la plupart du temps, surtout dans la 2ème partie. Un guide local est plutôt recommandé pour éventuellement demander son chemin en route et trouver les sentiers quand il y en a.

Attention: toutes les indications de temps et de distance sont approximatives ! À confirmer ou modifier lors d’un 2ème passage.

Part 1 : traverser Cap Diego (1h30)
Remonter et sortir du village pour rejoindre une route de bitume abimé qui file plein Est vers la 1ère ligne d’horizon où l’on aperçoit des rochers qui se détachent. On marche un petit moment, c’est tout plat avant de bifurquer à droite dans la savane pour couper et retrouver plus loin la même route puis de la quitter à nouveau pour croiser au ras d’un marais asséché et salin (?). On rejoint un village de l’autre coté.

Part 2: rejoindre la crête (1h)
Traverser le village et s’enfoncer dans les arbres puis la savane en suivant les sentiers assez bien marqués et en visant globalement la crête en diagonale (on voit des grand bouts de rocher qui ressemble de loin à des ruines). En remontant, on passe dans de très hautes herbes et finir sur un raidillon qui mène à la crête, pas loin des grands rochers que l’on voyait du bas. De là on aperçoit le Windsor Castle au loin. On est à mi-chemin !

Part 3: les crêtes jusqu’aux ruines (2h30)
Là, l’idéal serait de filer tout droit sur le Piton du Windsor Castle, à travers la savane en restant le plus possible sur la ligne de crête (on a fait un large détour à droite pour finalement y revenir, donc à priori évitable). Il n’y a pas vraiment de sentier, on marche dans une superbe savane sur un sol par endroit caillouteux. La crête est longue à remonter, on s’approche doucement de l’objectif. Beaucoup plus loin, à l’arrivée devant le piton, il y a un petit lac en contre-bas, où passe le sentier « officiel » . Donc soit redescendre pour l’emprunter où, ce qu’on a fait, continuer en improvisant sur la crête et batailler dans les rochers et la végétation pour rejoindre la base des falaises coté Sud-Est.

En longeant les falaises difficilement et en coupant le plus haut possible, on rejoint finalement chemin d’accès principal qui va remonter en contournant la base par le Sud puis une série de plus de 200 marches de pierre de l’époque permettent d’accéder au sommet. Vue à 360° sur la baie de Diego, la montagne des Français, le Cap d’Ambre, les baies du Courier et des Cailloux Blancs et même l’archipel de Nosy Hara au loin. Splendide !


Images du trek

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS