INVITATION AU VOYAGE

TOPO

Congost de Montrebei, Corça

Publié le dans , , | 0 Comments

Congost de Montrebei, Corça 2

Sur le sentier équipé dans les gorges

Le congost de Montrebei forme une gorge impressionnante entre 2 immenses parois rocheuses pour laisser couler les eaux limpides de la Noguera Ribagorçana, frontière naturelle entre les province de Catalunya et d’Aragon. Un sentier équipé dans la falaise coté Catalan permet, en suivant l’itinéraire du GR1, de passer de Corça au Sud à Pont de Montanyana au Nord du congost. Pour compléter, en passant coté aragonais par une petit pont suspendu, on accède aux Pasarelas de Montfalco, parcours aérien suspendu aux hautes falaises qui surplombe le pantano de Canelles. Le décor est spectaculaire, les vues sur les gorges splendides et le chemin équipé facile mais très aériens. Le seul bémol est la fréquentation importante du lieu, surtout en été, sur le rocher et dans l’eau, avec de nombreux kayakistes qui sillonnent également les gorges par le bas. Un endroit exceptionnel, où l’on peut également découvrir de superbes via ferratas et canyons secs dans le barranc de la Pardina.

Accès au site

L’option choisie ici est de démarrer coté Catalan, au départ de la Pertusa. Se rendre à Ager sur la C12 qui relie Tremp à Leida et bifurquer sur une toute petite route qui file vers le village de Corça. De là, continuer vers l’Ermita de la Pertusa. La route est très étroite et en mauvais état par endroit. Avant d’ermitage, se garer en contrebas à gauche sur un grand parking aménagé.

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 5'

Depuis le parking, marcher sur la route en direction de l’Ouest quelques minutes pour atteindre le bout, en forme de parking, au niveau de la falaise où se trouve perché l’ermitage de la Pertusa.

Parcours 3h à 4h

L’itinéraire est long et comprend 2 allers-retours : le sentier équipé des gorges et en option les passerelles de Montfalco.  Le GR1 jusqu’à l’entrée des gorges est la partie la plus physique et la moins fréquentée. Ensuite, beaucoup de monde, peu de dénivelé mais la partie la plus spectaculaire. On a fait demi-tour dans les gorges à la sortie des étroits et au moment où ça s’ouvrait pour sortir au Nord. Le sentier des gorges est équipé tout du long d’une ligne de vie (câble) mais pas du tout protégé coté vide. Les passerelles en revanche sont construites avec une rambarde coté vide, ce qui ne rend pas le parcours moins aérien et vertigineux mais c’est plus rassurant.

Partie 1 : De la Pertusa à l’entrée des Congost de Montrebei (1h30 à 2h)

Partir vers le Nord sur le sentier GR1 et après quelques minutes en balcon avec vue sur le lac de Canelles, ça descend pour traverser de torrent de la Pardina. On remonte coté opposé pour passer à coté des ruines du refuge de Mas Carlet. Le sentier va monter ensuite en lacets, assez raide et pendant un bon moment pour finalement filer vers le Nord-Ouest et passer une plateforme avec un joli point de vue sur la paroi aragonaise et un premier aperçu sur les gorges, sur le sommet de la Serrat del Seguer (mirador). Là, le sentier traverse en repartant vers le Nord-Est pour passer à coté des ruines d’un second refuge abandonné. Puis c’est une longue descente en sous-bois dans la Boiga de la Jaumeta jusqu’à trouver la bifurcation avec le sentier qui arrive du pont. Poursuivre vers le Nord, ça descend encore un peu pour assez vite se trouver à l’entrée des gorges, départ du sentier équipé.

Partie 2 : Le sentier équipé du Congost de Montrebei (30′)

Il s’agit d’un passage à flanc de paroi par endroit creusé artificiellement, mais qui s’appuie aussi sur des vires naturelles. Le sentier est assez large et ne pose pas de difficulté technique. On peut se tenir aux câbles tout du long. L’itinéraire est cependant bien aérien plusieurs dizaines de mètres au-dessus de l’eau. Les perspectives de l’intérieur sont impressionnantes avec de par et d’autre du défilé, des parois de calcaire sculptées de près de 500m. Il y a quelques miradors aménagés avec des bancs pour admirer la formation géologique et un petit tunnel au milieu.  On peut éventuellement monter jusqu’à la Cova de las Gralles dans la première partie.

On fait le demi-tour une fois que les étroits sont terminés, sans sortir complètement des gorges car le parcours des passerelles nous attend. Mais si l’on compte simplement faire l’aller-retour des gorges, il ya possibilité d’aller plus loin et de sortir complètement avant de revenir. Beaucoup de monde sur cette section.

Partie 3 : Les passerelles de Montfalco (optionnel, 1h à 1h30)

Refaire le sentier des gorges en sens inverse et remonter à la bifurcation pour descendre cette fois jusqu’au pont sur le lac. Il y a des marches aménagées pour rejoindre le pont suspendu que l’on traverse pour passer en Aragon. Là, il y a possibilité de se baigner en contrebas et faire demi-tour sans faire les Pasarelas.

Pour les passerelles, remonter la rampe bien raide coté opposé  sur un chemin aménagé avec marches et câbles de protection pour trouver la 1ère section de passerelles à descendre. En bas suivre le sentier qui va continuer vers le Sud, remonter un peu, passer un talweg avant de trouver la seconde section de passerelles, plus courtes mais peut-être plus impressionnantes car situées au dessus d’un devers à l’aplomb de l’eau.

À la sortie des passerelles, et avant de faire chemin retour, on peut descendre le long de la paroi pour trouver une petite crique et se baigner. Eau limpide, décor spectaculaire, mais pas mal de kayakistes qui font aussi une pause là sur leur itinéraire…

Retour 2h à 3h

Depuis la fin des passerelles (ou depuis le pont ou la bifurcation GR1/Pont), il faut faire chemin en sens inverse. La remontée pour repasser coté barranc de la Pardina est assez longue et après être repassé aux ruines du refuge de Mas Carlet, un dernier raidillon pour finir au parking de la Pertusa.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS