INVITATION AU VOYAGE

TOPO

Vires Rieutord & Guy Pistre, La Coste, Caroux

Publié le dans , , | 0 Comments

Vires Rieutord & Guy Pistre, La Coste, Caroux 2

La vire Guy Pistre pour redescendre du Mont Caroux

L’itinéraire aujourd’hui a pour objectif de découvrir le Mont Caroux par un itinéraire engagé et original, hors des sentiers battus. Au programme, des sentiers hyper raides, des sections équipées à grimper, des passages d’escalade faciles mais aériens et de belles vires pour dominer le massif et les gorges d’Héric. Si la fréquentation des gorges est forte en période estivale, on ne rencontre personne sur ce parcours, si ce n’est 1 ou 2 mouflons si on arrive à rester discrets. La randonnée est cependant exigeante physiquement et requiert de l’engagement pour négocier quelques passages exposés à l’aide des mains (III, 1 ou 2 pas de IV).

Accès au site

Au Nord-Ouest de Bédarieux, sur la D908 entre Pons-la Thomières et Bédarieux, se garer soit au parking officiel de Mons-la-Trivalle (payant en saison) ou au hameau de La Coste, coté Est des gorges d’Héric (gratuitement). Cette seconde option qu’on a prise ajoute cependant 15′ environ d’approche (et donc de retour) pour accéder aux gorges d’Héric.

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 45'

Depuis le village de La Coste, prendre la direction de l’Ouest en suivant le balisage jaune du PR. Sortir en descendant après les dernières maisons, traverser le ruisseau de la Combe et traverser en sous-bois pour rejoindre assez vite (10 à 15′) la rive gauche du ruisseau d’Héric. Passer sur le pont des Soupirs pour trouver la route des gorges en rive droite. Monter plein Nord sur la route cimentée. On retraverse le ruisseau plus loin puis un nouveau pont pour enjamber le ruisseau du Rieu Tort et juste avant le retraverser le Héric se trouve le départ du sentier des Charbonniers. panneau indicateur de l’arête des Charbonniers. Départ de la boucle.

Parcours 3h à 4h

L’itinéraire emprunte deux vires qui mène au sommet du Caroux. Elles sont toutes les 2 balisé en bleu (points et traits).  La difficulté vient principalement de l’intensité du dénivelé (assez important sur une courte distance) et des passages exposés à franchir, souvent avec l’aide des mains, surtout sur la vire Rieutord. Les sections à grimper sont dans le III mais il y a quelques pas en IV. Au niveau orientation, le cheminement est évident une fois engagé sur les vires. Le port d’un casque peut s’avérer utile du fait de la proximité des parois sur une bonne partie du parcours.

Partie 1 : La piste des Charbonniers (45′ à 1h)

Un pas de grimpe pour accéder à un sentier en forêt. Balisage jaune. 10′ raides puis on traverse un éboulis pour s’engager dans une petite gorge encaissée. On traverse le lit d’un torrent (sec) pour grimper dans une grande dalle dans du III. On trouve 2 chaines pour franchir les passages les plus pentus et on sort plus haut en sous-bois. Ça monte raide et on passe dans la gorge d’à coté. Une nouvelle dalle avec 2 grandes chaines et une section avec une corde à nœuds bleue pour finalement croiser le sentier des Aiguilles, balisé en rouge. Partir alors à gauche en traversée en suivant le balisage rouge. Passer un 1er petit col puis un second avec un promontoire de bloc qui surplombe la vallée des gorges (à gauche). À ce niveau, repèrer le déprt d’un sentier à droite balisé avec des cairns et des petits points bleus, départ de la vire Rieutord.

Partie 2 : La vire Rieutord (45′ à 1h)

Ça démarre avec des petits ressauts à grimper puis un joli mur aérien, pas de III/III+. Plus haut, on passe dans un couloir étroit qui fini en cheminée avec un pas de IV à l’aide d’un troc d’arbre. Ça sort sus une grande paroi, et la ça continue de monter. On termine sur un mini vire de rocher pour rejoindre finalement un goulet qui va monter de façon raide et soutenue jusqu’à atteindre une brèche, toujours balisé en points bleus. Escalader à droite de la brèche pour rejoindre progressivement, en contournant par le Sud et en terrain moins abrupte en suivant les points bleus, le sommet du Roc du Caroux.

Partie 3 : La vire Guy Pistre ou sentier des Chênes (1h à 1h15′)

Du sommet, revenir à la brèche. Et là au lieu de basculer coté Sud-Ouest(de là où on est venus), descendre côté Nord-Est pour trouver un gros cairns et une désescalade coté Est. Un 1er petit mur puis un second plus délicat (III+/IV) et on accède à la vire Guy Pistre. Ça va descendre, des sections assez raides décomposées, attention de bien suivre les points bleus parfois peu visibles. Dans un petit goulet orienté Nord, traverser côté gauche pour passer une arête et basculer cette fois Nord-Ouest.On descend pour revenir progressivement vers le Sud. La progression se fait sur un série de passages aériens et plus bas une vire rocheuse assez étroite suspendue près du vide. On rejoint plus bas le sentier rouge, la piste des Aiguilles.

Partie 4 : Col de la Narquoise et piste des Hirondelles (45′)

On prend le sentier rouge à droite. Ça traverse plus ou moins à niveau, plutôt en sous-bois. 1 ou 2 passages où il faut utiliser les mains mais sans difficulté. On arrive assez vite au col de la Narquoise (15′), assez ouvert, avec un gros cairn au milieu. Là, descendre plein Sud en suivant les points bleus de la piste des Hirondelles. La descente est raide et tape dans les cuisses. Tout en bas, on retrouve la route des Gorges. Fin de la boucle.

Retour 30 à 40'

Redescendre la route des Gorges, retraverser le pont des Soupirs pour reprendre le PR qui revient au village de La Coste.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS