×
Randonnées Escalade Alpinisme Via ferrata Canyoning Ski de rando Raquettes
×

Faire une recherche Fermer la recherche

TOPO

Pollegó superior et Calderer de la Pedraforca, Saldes

Publié le |

0 commentaires

Superbe itinéraire pour gravir l'impressionnante Fourche de Pierre, montagne emblématique de Catalunya. Depuis le mirador de Gresolet, on rejoint le refuge Estasen d'où débute la boucle. Une ascension soutenue jusqu'au col de Verdet au Nord du sommet permet d'attaquer les rampes rocheuses équipées qui mèneront au Pollegó superior à plus de 2500m. Puis, en suivant les crêtes vers le Sud-Est, on rejoint le pied d'un second sommet, le Caldere, auquel on accède par 2 sections équipées de chaines. Les vues à 360° sont superbes. Le retour se fait par l'Enforcadura et la Tartera de Pedraforca, long et large pierrier à dévaler pour revenir finalement au refuge de départ. Si la distance et le dénivelé sont raisonnables, la randonnée demande pas mal d'énergie dans les jambes mais aussi dans les bras pour le final du Calderer.

Fiche technique

Lieu de départ : mirador de Gresolet, au dessus du village de Saldes, Catalunya, Espagne
Type de parcours : randonnée alpine en boucle
Distance à parcourir : 8,5 km
Dénivelé positif cumulé : +900 m
Dénivelé négatif cumulé : -900 m
Durée totale estimée : 5h à 6h
Altitude min et max :  m / 2506 m
Balisage : blanc et jaune exceptée la partie du Pollegó Superior au Calderer avec des  cairns.
Équipement en place : pour accéder au Calderer, cordes à nœuds et chaines (pas de ligne de vie)
Matériel à prévoir : casque et éventuellement baudrier et corde de 30m

Difficultés : pentes raides, sections à grimper dans le III avec cordes à nœuds, cheminée finale du Calderer à escalader avec chaines (K3). Descente délicate et longue dans un pierrier.

Accès au site

Sur la C16 qui relie Barcelone à Puigcerda, entre Berga et Guardiola de Bergueda, prendre la B-400 qui part à l'Est jusqu'à Saldes, au pied du massif de Pedraforca. À la sortie Est du village, on trouve la petite route qui va monter en lacets vers la Pedraforca. Tout en haut, se garer au parking du Mirador de Gresolet ou avant si sur les places réservées sur le coté de la route.

Descriptif de l'itinéraire

Parcours

1ère partie : le refuge Estasen et le Col de Verdet (2255m, 1h15' à 1h30')

Marcher en revenant sur la route du parking pour trouver très vite le sentier qui monte en direction du refuge. On passe le col de la Cabana puis le sentier rejoint le refuge Estasen. Là, suivre le sentier plein Ouest (panneau) qui va d'abord traverser en contre-haut de la piste et passer plusieurs petit torrent asséchés. Puis la pente se raidit avant de rejoindre une épaule plus haut qui donne accès à une mini faja (vire). Derrière, le sentier entre dans le vallon du torrent de Gerdera en repartant au Sud-Ouest. La pente est toujours raide et l'ascension soutenue. Progressivement on se rapproche des grandes parois supérieures. La fin est escarpée et aérienne, avec quelques marches aménagées pour finir au Col de Verdet à 2255m, au Nord du massif, avec vue sur le versant Ouest et le village de Gosol en contre-bas.
2ème partie : du col de Verdet au Pollegó Superior (2506m, 1h à 1h15')

Du col, partir sur le sentier sur la crête vers le Sud (non balisé mais on trouves des cairns). On passe à gauche d'une dent rocheuse pour ensuite rejoindre assez vite la base des parois inclinées. S'engager alors en suivant quelques traits jaunes et les cairns qui indique le chemin. Avec l'aide des mains mais sans beaucoup de difficulté (II/III-), on remonte une série de couloirs rocheux pour rejoindre la crête supérieure. Redescendre un peu pour passer une première brèche. Ça remonte à nouveau en grimpant puis redescente pour passer une seconde brèche. Puis à nouveau remontée, descente et brèche pour attaquer la section finale qui mène au sommet de la Pedraforca, le Pollegó Superior à 2506m. Superbe vue panoramique à 360°.
3ème partie : du Pollegó Superior au Calderer (2500m, 30' à 45')

Suivre les crêtes vers l'Est, ça descend un peu mais rester haut si possible. On arrive assez vite à la 1ère section équipée : 3 chaines pour grimper une fissure et traverser dans un couloir exposé. Finir sur l'Antécime du Calderer. On voit la cheminée d'accès au sommet.

Parcourir un peu la crête aérienne et redescendre pour se placer au pied de la cheminée finale. 2ème passage équipé, court mais plus physique (K3). Une corde à nœud aide à remonter jusqu'à la partie la plus étroite sous un petit bloc coincé entre les parois. Là avec une chaine, on arrive à s'extraire comme on peu avec un rocher glissant pour les pieds mais de bonnes prises mains autour du bloc. Enfin, dernière section avec une chaine pour franchir une dalle inclinée et se rétablir à la force des bras sur la crête. Finir en marchant sur l'arête sommitale à 2500m.
4ème partie : du Calderer à l'Enforcadura et la Tartera de Pedraforca au parking de départ (1h45 à 2h15)

Redescendre les 2 sections équipées, plus facilement finalement qu'à la montée et revenir sur ses pas vers le Pollegó Superior. On retrouve alors le sentier qui descend du sommet vers l'Enforcadura, le large col évident entre le Pollegó Superior et Pollegó Inferior. Là débute la grande descente plein Est dans la Tartera de Pedraforca, immense pierrier bien pentu. Le sentier est heureusement aménagé avec des petits rondins de bois en guise marche pour aider mais la descente est délicate, le terrain instable et ça tape dans les cuisses. Tout en bas, le sentier revient en sous-bois mais reste toujours aussi raide et casse-pattes. Enfin on trouve la bifurcation pour repartir cette fois au Nord, plus ou moins en restant à niveau, et revenir finalement au refuge Estasen. Fin de la boucle.

Carte & topo

L'itinéraire de descente du Calderer jusqu'à l'Enforcadura est indicatif.

Voir en plein écran

Photos

Commentaires

Laisser un commentaire

Le HTML basique est autorisé. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnes-toi a ce fil de commentaires via RSS

En savoir plus sur Climbing7

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading