×
Randonnées Escalade Alpinisme Via ferrata Canyoning Ski de rando Raquettes
×

Faire une recherche Fermer la recherche

TOPO

Pics des Langounelles et de Cataperdis depuis le Port d’Arinsal, Soulcem

Publié le |

0 commentaires

Les crêtes qui relient le Port d'Arinsal au Port de Rat offre un itinéraire spectaculaire avec de nombreux passages à grimper ou à désescalader dans du III+ max mais souvent en terrain exposé. Deux sommets au programme : le Pic des Langounelles surplombant la belle vallée de l'Angonella et ses étangs coté andorran et le Pic de Cataperdis juste après, qui domine le haut de la station de ski d'Arinsal. La boucle est longue en distance, avec un dénivelé assez conséquent. Cette randonnée alpine est réservée à des randonneurs expérimentés et prêts à s'engager dans un parcours de crête accessible mais nécessitant une bonne lecture du rocher et exposé à de nombreux endroits.

Au sommet du Pic des Langounelles, vue sur les étangs de l’Angonella

Fiche technique

Lieu de départ : parking des Orris du Carla, vallée de Soulcem, Ariège (09)
Type de parcours : randonnée alpine, en aller-retour jusqu’à la cabane du Rat puis en boucle, parcours de crête
Distance à parcourir : 16,5 km
Dénivelé positif cumulé : +1200 m
Dénivelé négatif cumulé : -1200 m
Durée totale estimée : 6h à 7h30
Altitude min et max : 1630 m / 2819 m
Balisage : GR puis jaune jusqu’au Port d’Arinsal, sans balisage sur la crête, GR au retour
Équipement en place : aucun
Matériel à prévoir : crampons, corde de sécurité

Difficultés : pentes raides, pierriers, névés possibles, parcours de crête accidenté avec une lecture d’itinéraire pas toujours évidente, nombreuses sections à grimper dans le III+, parfois bien exposées.

Accès au site

Sur la N20, juste à la sortie de Tarascon en direction d’Ax-les-Thermes, tourner au Sud pour passer Vicdessos puis Auzat et poursuivre le long du ruisseau de Vicdessos pour monter à l’étang de Soulcem à 1600m. Se garer au bout de la route, sur la rive Sud de l’étang, au parking des Orris du Carla.

Descriptif de l'itinéraire

Parcours

1ère partie : du parking au Port d'Arinsal (2734m, 2h30 à 3h)

Marcher sur la piste qui débute du parking, couper les lacets plus haut en rive gauche du ruisseau et déboucher sur le Pla de Labinas. Traverser et reprendre la piste en rive droite cette fois. Au niveau de la Cabane d'Estrets, suivre le sentier GR qui monte sur le versant Ouest. Plus haut, le sentier coupe plusieurs fois la piste qui serpente pour rejoindre le vallon herbeux du ruisseau de Rat. Poursuivre en terrain moins raide et laisser le GR sous le Port du rat pour suivre le sentier à droite, balisé en jaune et cairné qui file tout droit vers le Port d'Arinsal que l'on a déjà en ligne de mire.

On monte pour découvrir une petite cuvette avec un petit étang à proximité de la Cabane du Rat. Le sentier devient beaucoup plus rocailleux, on traverse de grands pierriers, quelques névés tardifs éventuellement. Il y a quelques passages plus raides et le sentier se faufile dans le couloir qui se rétrécit progressivement pour sortir sur la crête au niveau du Port d'Arinsal à 2834m, frontière avec l'Andorre.
2ème partie : Pic des Langounelles et Pic de Cataperdis par les crêtes (2819m, 2805m, 1h à 1h30)

Au Port d'Arinsal, attaquer directement la crête vers l'Est. Rapidement on pose les mains (II/III) pour passer un mini sommet puis redescendre et marcher sur une crête plate et arrondie qui se dirige vers le Pic des Langounelles tout au bout, en forme de pyramide arrondie au sommet. On pose à nouveau les mains pour passer une section accidentée et chaotique qui mène au pied de la partie finale, au niveau d'un mini col.

Là attaquer droit dans le rocher en zigzaguant au mieux. Ça grimpe dans du III+ max mais il y a plusieurs passages bien exposés. On rejoint finalement le dôme sommital du Pic des Langounelles, point culminant de la randonnée. Marcher sur la crête et commencer à descendre en suivant les quelques cairns puis basculer sur le versant Nord pour trouver le sentier en contre-bas qui rejoint le Port de l'Angonella. Remonter en restant le plus possible sur la crête, avec quelques passages avec les mains à nouveau et une brèche finale à négocier (III+, expo, équipée de plaquettes) pour remonter en grimpant (III) et rejoindre le sommet du Pic de Cataperdis, 2ème sommet du jour.
3ème partie : du Pic de Cataperdis au Port de Rat par les crêtes (2805m, 2539m, 45' à 1h)

Cette partie qui nous semblait plus roulante est en fait encore plus délicate et chaotique à négocier. On progresse lentement et aucun itinéraire clair n'est évident malgré le fait qu'un tracé existe sur les fonds de cartes. Le départ est évident, large et facile mais ensuite on trouve sur notre chemin des promontoires à franchir (ou à éviter ?). On alterne alors entre la crête avec plusieurs sections à grimper (II/III) et des pentes de gispet sur versant français. Plus loin, éviter les derniers soubresauts chaotiques, descendre dans un petit couloirs instable et cairné pour couper sous la crête, en terrain délicat, sur le versant Ouest et rejoindre le Port de Rat à 2539m.
4ème partie : du Port de Rat au parking par le GR (1h30 à 2h)

Reprendre le GR qui revient à l'Ouest pour plonger dans le vallon du ruisseau de Rat et rejoindre en bas la bifurcation de la montée. Il reste alors une longue descente sur le GR pour traverser le vallon inférieur du Rat, couper la piste pour revenir à la cabane d'Estrets et finir sur la piste jusqu'au parking de départ.

Carte & topo

Les tracés des itinéraires sur les crêtes sont indicatifs. Voir en plein écran

Photos

Commentaires

Laisser un commentaire

Le HTML basique est autorisé. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnes-toi a ce fil de commentaires via RSS

En savoir plus sur Climbing7

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading