×
Randonnées Escalade Alpinisme Via ferrata Canyoning Ski de rando Raquettes
×

Faire une recherche Fermer la recherche

TOPO

Pic de Néouvielle par l’arête des Trois Conseillers depuis le refuge de la Glère, Barège

Publié le |

0 commentaires

L'arête des Trois Conseillers, un très bel itinéraire aérien dans le décor de toute beauté du Néouvielle, une course classique qui constitue une façon élégante et originale d'accéder au sommet du Pic du Néouvielle (3091m). L'accès proposé ici se fait depuis le refuge de la Glère pour rejoindre la brèche du Néouvielle (2926m) avant de revenir par la voie normale et la brèche de Chaussenque (2790m) un peu plus à l'Est. Si le niveau de l'arête reste modéré (4a max), la boucle à la journée est physique et la descente assez épuisante dans l'interminable éboulis sous la brèche de Chaussenque au retour. La vue sur les lacs du Néouvielle tout au long de l'ascension et le point de vue panoramique du sommet sur les Hautes Pyrénées sont spectaculaires.

Dans la dalle finale, vue sur le lac de Cap de Long

Fiche technique

Lieu de départ : plateau du Lienz, Barège, Hautes-Pyrénées (65)
Type de voie : arête
Dénivelé total / des difficultés : 1000 m / 165 m
Rocher : granit
Orientation : nord (approche/retour), sud (voie)
Durée approche / voie / retour : 2h30 / 2h / 3h
Altitude min et max :  2150 m / 3091 m
Équipement en place : quelques pitons, quelques coinceurs bloqués, une sangle
Matériel à prévoir : 40 m corde, pas mal de sangles longues, quelques friends moyens, crampons et piolet éventuellement (passage sur ancien glacier du Néouvielle). Trace GPS très utile.

Difficultés : AD, cotation max 4a dans le dièdre cotation obligatoire 3c. La voie est facilement protégeable. Deux sections à passer avec un relais : le dièdre et la dalle finale.

Accès au site

De Tarbes puis Lourdes, prendre la D 821 jusqu'à Argelès-Gazost. De là, continuer vers le Sud pour Luz-Saint-Sauveur où on prend la route D 918 vers l'Est en direction du Tourmalet. Un peu après Barège, tourner à droite vers le Lienz. Passer devant chez Louisette et monter un peu plus haut par la piste jusqu'au parking supérieur à l'entrée du Plateau du Lienz, à coté de la petite Chapelle (1570m).

Montée au refuge de la Glère (2150m, 1h30 à 2h)

Du parking, suivre la piste plein Sud puis en couper par le sentier raide qui rejoint la station de pompage de la Glère, puis un palier plus haut le lac de la Glère. Le refuge se trouve juste en contre-haut, à 2150m avec une vue magnifique sur le lac et le pic du Néouvielle en face.

Descriptif de l'itinéraire

Approche 2h30

Du refuge de la Glère, suivre le sentier qui monte progressivement aux lacs supérieurs. Passer entre le lac de la Mourèle et le lac de Det Mail. À cet endroit, là où revient le sentier du retour depuis la brèche de Chaussenque, monter en restant à droite du torrent et remonter le long d'un grande et haute cascade pour atteindre une cuvette supérieure où se trouve le lac Bleu. On est face au Pic du Néouvielle et on voit bien la brèche visée. Descendre un peu et attaquer le pierrier final, plus facilement avec le névé pour déboucher entre le Pic du Néouvielle et les Pic des Trois Conseillers, à 2927m avec une vue sur le coté Sud et le lac de Cap de Long. Départ de l'arête au Nord-Est.

Parcours 2h à 2h30

L'arête peut se découper en plusieurs parties. Nous avons tout faut en corde tendue exceptées les 2 longueurs du dièdre et de la dalle finale avec un relais.

1ère partie

On débute avec une section assez verticale qui prend vite de la hauteur, où il faut se faufiler entre et sur les blocs de granit qui s'empilent. Il y a plusieurs ressauts avant de trouver un section plus horizontale à franchir pour rejoindre la base d'un dièdre assez court, bien visible de loin.
2ème partie

Le dièdre se franchit avec un pas un plus dur de IV pour sortir, on y trouve 1 piton et 2 coinceurs pour se protéger. On peut alternativement éviter le dièdre en passant par la "boite aux lettres", un étroit passage sous un bloc pour rejoindre plus facilement l'arête plus loin. La suite est plus facile et moins raide pour parcourir l'arête. On voit bien la fin de la voie avec la dalle finale et l'arête sommitale qui mène au Pic. Avancer jusqu'à passer à droite d'un gendarme à la tête toute plate, la "proue du navire".
3ème partie

Se placer à droite du gendarme et faire un pas de traversée sous un petit bombé pour découvrir une belle dalle sculptée légèrement inclinée. Cette longueur est splendide, aérienne et avec plein de prises pour se faire plaisir. On sort alors sur la crête sommitale. Parcourir ce qu'il reste sans difficulté à l'horizontale jusqu'au sommet à 3091m. Vue spectaculaire à 360°.

Retour

Le retour n'est pas de tout repos ! Descendre du sommet par la voie normale au départ vers le Sud puis en contournant le pic pour aller chercher le pierrier au-dessus de l'ancien glacier du Néouvielle sur le versant Nord. Descendre le vallon sans trop de difficulté et rapidement, au niveau de la première cuvette, quitter la voie normale pour obliquer à gauche, traverser et aller chercher l'accès à la brèche de Chaussenque. 50m de dénivelé bien raide dans un éboulis pour passer la brèche et basculer à nouveau du côté du Ouest.

Dévaler délicatement le couloir très raide au départ en terrain instable puis enchainer un interminable chaos de blocs de granit. Plus bas, on trouve un petit étang, suivre le sentier cairné qui va revenir au niveau du lac de Det Mail. On retrouve le sentier d'approche pour revenir par le même chemin au refuge de la Glère.

Compter 1 bonne heure supplémentaire pour descendre du refuge au parking du plateau du Lienz.

Carte & topo

Voir en plein écran

Photos

Commentaires

Laisser un commentaire

Le HTML basique est autorisé. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnes-toi a ce fil de commentaires via RSS