Mont Fourcat

Publié le dans , france , ariege | 0 Comments

Sommet du Mont Fourcat, vue sur la Montagne de Tabe


L’ascension du Mont Fourcat est un grand classique qui se fait en randonnée, en raquettes et à ski. Une fois sorti de la forêt du vallon de Serbel, l’itinéraire remonte d’Ouest en est une longue crête couverte de gispet pour atteindre le Pic de Lauzate (1800m) puis encore plus haut et plus à l’Est, le Mont Fourcat (2002m). C’est le début de la Montagne de Tabe qui s’allonge vers l’Est avec le Pic du Han, le Pic Galinat, le Pic de Saint Barthélémy et le Pic de Soularac. La vue panoramique au Sud est spectaculaire et on domine parfaitement la vallée de l’Ariège entre Foix et Tarascon-sur-Ariège. Belle boucle donc bien que très fréquentée.


Accès au site

Sur la N20 entre Foix et Tarascon-sur-Ariège, sortir à Mercus. Dans Mercus, prendre la direction de Croquié. Après 15′ de montée en lacets, on rejoint le village de Croquié à 944m d’altitude. Se garer sur une petite place à droite à l’entrée du village.

Carte & Topo

Le tracé de l’itinéraire entre le refuge des Carmilles et le col d’Ijou est indicatif.

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 30' à 45'

Depuis le village de Croquié, prendre le sentier balisé en jaune qui monte vers col de Traucadou et Mont Fourcat. Le sentier est bien raide d’entrée puis monte en lacet en forêt en coupant plus haut une piste forestière. Après 30′ environ, le sentier débouche dans une clairière où se trouve un monument aux morts assez original. On voit aussi bien la crête Ouest qui mène au Mont Fourcat au-dessus de la forêt. Juste après le monument, le sentier croise le parking des Brougues à 1200m d’altitude, autre départ possible si on envisage l’ascension du Mont Fourcat en aller-retour.

Parcours 2h30 à 4h

L’itinéraire aller se fait sur un sentier balisé et bien marqué jusqu’au sommet. Au retour, la boucle par le refuge des Carmilles se fait hors sentier balisé et peut être compliqué en période estivale avec la présence de fougères, de ronces et de genêts. La crête est très exposée au vent et peut être enneigée tard dans la saison, ce qui n’était pas le cas cette année.

Partie 1 : Rejoindre la crête Ouest

Du parking des Brougues, continuer sur le sentier en forêt balisé en jaune. Ça monte très progressivement puis on débouche dans une clairière au col de Traucadou où il y a une fourche avec 2 piste forestière. Prendre le sentier au milieu avec panneaux indicateurs pour continuer la montée en sous-bois. Le sentier va croiser à plusieurs reprises la piste pour finalement sortir des bois en terrain totalement découvert. On voit alors la barres des Pyrénées au Sud et en montant encore un peu sur une section bien raide, on se trouve alors sur la crête Ouest. On devine à l’Est en haut le sommet arrondi du Mont Fourcat.

Partie 2 : Le sommet du Mont Fourcat

La suite est évidente. Le sentier monte par palier en suivant la ligne de crête et en longeant une ancienne piste rocailleuse qui menait probablement à la Cabane de Lauzate.  Le sentier plus haut coupe à droite au Sud-Est pour passer sur un col en forme de selle à cheval avec une première vue sur la vallée coté Nord. Traverser et monter raide toujours sur la crête pour rejoindre la Cabane de Lauzate cachée jusque là. De la cabane, on devine le sommet mais il reste encore la crête finale assez longue qui monte en ondulant pour finir sur un large dôme tout plat et herbeux ; le sommet du Mont Fourcat. Vue plongeante sur le cirque des Monts d’Olmes. Panorama spectaculaire avec toute la chaine de la Montagne de Tabe qui court vers l’Est, le Pic du Han, le Pic Galinat et au fond le Pic Saint Barthélémy.

Partie 3 : Boucle par le refuge des Carmilles

Redescendre la crête presque entièrement. Un peu avant de revenir en forêt, surveiller une clôture qui va obliquer au Sud-Ouest en quittant le sentier d’ascension. Passer de l’autre coté de la clôture, coté Sud donc, et suivre cette clôture en descendant sur un mini sentier non balisé. Après avoir traversé un grand champ de genêts, continuer de suivre la clôture qui va longer le versant Nord du vallon du Ruisseau de la Montagne. Poursuivre le long de la clôture, sans vraiment de sentier, puis après une grande descente, on termine sur un replat herbeux où se trouve le refuge des Carmilles.

Passer derrière le refuge et couper  en longeant la forêt en obliquant légèrement au Nord-Ouest. Faire son chemin entre genêts et ronces. On retrouve plus loin une clôture que l’on va suivre toujorus en restant à gauche. Plus loin, une grande descente raide orientée plus au Sud-est puis un virage le long de la clotûre pour repartir à l’Est. Continuer de descendre pour rejoindre plus bas le chemin d’Arnave que l’on prend à droite pour monter au col d’Ijou.

Retour 20' à 30'

Depuis le col d’Ijou, suivre la piste qui revient au village en croisant le ruisseau de Serbel.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS