Pic de Girabal, Appy

Publié le dans , france , ariege | 0 Comments

Sous le pic de Girabal, vue sur les Pyrénées ariégeoises


Au centre du massif de Tabe, coté Sud, l’ascension du Pic de Girabal en passant par l’étang d’Appy est un itinéraire accessible et varié qui offre un panorama impressionnant sur les Pyrénées ariégeoises. En condition estivale, la boucle complète est réalisable avec un retour par la Jasse de Sédars. À la mi saison ou, comme aujourd’hui au cœur d’un hiver aux allures printanières, on peut accéder au sommet en privilégiant les pentes exposées Sud, moins enneigées et profiter plus longtemps du coup d’une descente incroyable face aux sommets enneigées des Pyrénées. L’itinéraire hors sentier qu’on a emprunté (en violet) ne pose pas de grandes difficultés d’orientation mais oblige à négocier quelques passages un peu plus exposés dont un pas d’escalade (III) pour sortir sur la crête.


Accès au site

Sur la N20 entre Tarascon et Ax-les-Thermes, entrer dans Luzenac et suivre la route vers Lordat et Axiat. Une fois à Lordat, suivre vers Axiat, puis continuer jusqu’à Appy. Dans le village, monter à droite vers un parking aménagé pour les randonneurs d’où démarre le sentier vers l’étang d’Appy.

Carte & Topo

En violet, le tracé indicatif pour rejoindre la crête qui mène au Pic du Giraral depuis l’étang afin d’éviter le sentier du col si très enneigé. En jaune, la boucle complète en revenant par le col de Girabal et la cabane de la Jasse de Sédars en condition estivale (sans neige).

Voir en plein écran

Description du parcours

Parcours 3h à 4h

Le descriptif ci-dessous correspond à l’itinéraire du jour à savoir l’itinéraire violet en évitant le col de l’étang d’Appy et un retour par la crête Sud.

Partie 1 : Étang d’Appy (1750m, 1h45 à 2h)

Sortir derrière le parking et entamer une longue ascension progressive sur les flancs Ouest d’un vallon intérieur. On passe devant une première source naturelle. Continuer de monter puis plus haut le sentier tourne en angle droit à l’Ouest pour rejoindre une arête qui va nous faire basculer dans le vallon du ruisseau du lac d’Appy. De là, au niveau d’un gros bloc rocheux caractéristique, le sentier repart au Nord en faux plat pour entrer en descendant un peu dans la Jasse de l’étang d’Appy où se trouve une cabane. Passer la cabane pour voir l’étang d’Appy en contre-bas à gauche, gelée en grande partie aujourd’hui. On a devant nous un cirque fermé avec le Pic Galinat en haut à gauche, avec son antenne qui dépasse.

Partie 2 : Pic de Girabal (2169m, 1h à 1h30)

De là, vues les conditions de neige du jour, on décide de monter sur les pentes à l’Est pour rejoindre la crête Sud du Girabal. L’ascension est raide, pas de sentier visible, dans le gispet et la terre. Il y a éventuellement un petit passage à grimper pour sortir plus haut. Une fois sur la large crête, la remonter plein Nord, passer un premier promontoire puis une bosse sous le sommet. La section finale qui mène au Pic est bien raide, présence d’un sentier cairné visible par endroit. Une fois arrivé à ce qui semble être le sommet, il faut continuer en faux plat vers le Nord encore une centaine de mètres pour trouver le sommet officiel, sur le GRP. À l’Est, le Pic de Saint-Barthélémy, à l’Ouest le Pic de Galinat et le Pic du Han un peu plus loin. Au fond on voit bien aussi le Mont Fourcat.

Pic de Girabal par le col de l’étang d’Appy : rejoindre le GRP (rouge et jaune) qui monte sur le flanc Est en filant toujours au Nord. Ça monte assez raide, en direction du col que l’on devine assez vite, à droite des crêtes. On débouche alors au col de l’étang d’Appy, à 2020m. À droite, le GRP part en direction du col de Girabal qu’il suffit de remonter sur une arête pentue sans de grosse difficulté.

Retour 2h à 2h30

Du sommet, descendre plein Sud et passer la première bosse sous le sommet. Poursuivre en marchant sur la crête herbeuse large et arrondie. Ça descend par paliers successifs. On voit l’étang d’Appy en contre-bas coté Ouest. Continuer de descendre pour rejoindre un replat avec un enclos à bestiaux puis une nouvelle petite bosse. Descendre derrière toujours au Sud pour retrouver le rocher caractéristique sur la crête et le sentier de l’ascension vers l’étang.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS