Calenzana à Asco-Stagnu, GR20 E1/2/3

Publié le dans , corse , calenzana | 0 Comments

Juste après la Bocca Muvrella, 1980m (Étape 3)


Entrée en matière solide dans le GR20 : ces 3 premières étapes combinent du dénivelé en peu de distance et un terrain très rocheux et accidenté. La progression est lente, exigeante et le poids du sac se fait sentir dans les cuisses, notamment dans les 910m de descente pour rejoindre le refuge de Carrozu. Le mieux est peut-être de ne pas trop en faire car ce n’est que le début de l’aventure. Le ton est donné aussi d’un point de vue technique : de nombreux passages à négocier sur le rocher avec l’aide des mains et des sections bien exposées. Après 3 journées physiques, on se trouve à la station d’Asco pour une petite pause avant les 2 étapes suivantes qui abordent le plat principal de la partie Nord : le Cirque de la Solitude, la Pablia Orba et le Capo Tafunatu.


Accès au site

Se rendre à Calenzana au Nord de la Corse sous Calvi. Pour plus d’informations, voir le post Le GR20 et ses variantes

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche

Dans le village de Calenzana, suivre les panneaux qui indiquent le départ du GR20. Traverser et sortir au Sud pour trouver le sentier et le balisage rouge et blanc.

Parcours

Ces 3 premières étapes sont difficiles, avec du dénivelé et surtout un terrain très raide, très accidenté, avec de longues portions sur le rocher ou dans des éboulis de granit ralentissant énormément la progression.  Les crampons pourront être de sortie pour accéder à la Bocca Muvrella (étape 3) avec l’ascension d’un névé dans le couloir final. Si les étapes 2 et 3 semblent pouvoir s’enchainer en raison d’une faible distance, la difficulté du terrain ne doit pas être sous-estimée et, à moins de s’épuiser en début de parcours, il semble préférable de respecter ces 3 étapes pour se préserver pour la suite.

Étape 1
Calenzana au refuge d’Ortu di u Piobbu (11,1 km, 1440 m de d+, 135 m de d-, alt max 1615 m, 5 heures)

Montée au soleil pour s’élever au-dessus de Calenzana et rejoindre la Bocca di u Ravalente. De l’autre coté, on traverse à niveau puis en montant doucement puis de plus en plus raide jusqu’à passer la Bocca u Saltu. On bascule dans une nouvelle vallée, traversée puis section rocheuse à grimper avec quelques petits pas en III- pour atteindre la Bocca u Bassiguellu. Il reste à filer vers l’Est sur une longue traversée plus ou moins plate jusqu’au refuge.

Étape 2
Refuge d’Ortu di u Piobbu au refuge de Carrozu (7,4 km, 640 m d+, 910 m d-, alt max 2025 m, 5 heures)

Monter un peu, passer une croupe puis remonter le long d’une splendide paroi de granit formée de dalles et de bloc. Passer un torrent et attaquer raide la pente coté opposée pour rejoindre la Bocca di Pisciaghja qui offre une superbe vue sur les sommets plus au Sud. De là, monter à gauche vers le Capu Landroncellu mais bien avant le sommet, traverser par le Sud pour passer une section escarpée en se faufilant entre les aiguilles. Puis ça redescend dans un goulet avant de remonter pour franchir une petite brèche. Poursuivre sur l’arête rocheuse, d’un coté ou de l’autre, avec quelques passages à grimper (III). On finit par atteindre la Bocca di L’Innominata. Restent alors plus de 900m d’une descente très éprouvante sur un sentier rocheux, raide et soutenu pour trouver tout en bas le refuge.

Étape 3
Refuge de Carrozu au refuge d’Asco-Stagnu (4,9 km, 775 m de d+, 620 m d-, alt max 1980 m, 4 heures)

Monter un peu en sortant du refuge puis redescendre pour traverser un torrent sur la passerelle de Spasimata. Le sentier remonte alors le long de ce torrent, en rive gauche (à droite en montant), sur de grande dalles de granit (quelques chaînes pour aider par endroit). Plus haut, ça monte en s’éloignant du torrent pour y revenir plus loin et finir sur une cuvette supérieure où se trouve le lac de Muvrella, sous les crêtes sommitales. Là, viser la Bocca Muvrella (1980m), étroite brèche que l’on atteindra en remontant en lacet un long névé avec éventuellement l’aide des crampons.

De la Bocca, ça descend pour traverser puis remonter doucement jusqu’à la Bocca Stagnu (2003m). On est cette fois juste au-dessus de la station d’Asco. La descente est assez longue mais moins éprouvante que celle de Carrozu. Quelques passages à désescalader, des sections très rocheuses et une pente soutenue pour dévaler jusqu’au refuge.

En images

Étape 1 : Calenzana au refuge d’Ortu Di u Piobbu

 

Étape 2 : Refuge d’Ortu Di u Piobbu au refuge de Carrozu

 

Étape 3 : Refuge de Carrozu au refuge d’Asco-Stagnu

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS