Castellu di Vergio à Vizzavona, GR20 E6/7/8

Publié le dans , corse , vivario | 0 Comments

Sur le sommet du Monte Oro, 2389m


3 étapes majeures au programme : une belle transition par le Lac Nino avant la spectaculaire étape au-dessus des lacs de Melo et Capitello, une variante par les crêtes et l’ascension du Monte Oro pour le panache !  Plus de 40 kilomètres de montagne, lacs d’altitude, crêtes aériennes, brèches rocheuses, traversées de névé et sommet à grimper, tout est réuni pour profiter des possibilités du GR20 et de ses variantes. L’enchainement depuis le refuge de Manganu est solide avec de la distance, du dénivelé et pas mal de passages techniques. Vizzavona marque la fin de la partie Nord du GR20, près de 90 kilomètres de parcourus déjà depuis Calenzana.


Accès au site

Le départ se fait du Castellu di Vergio, accessible éventuellement par la route D84 entre Corte et Porto.

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche

Du camping de Castellu di Vergio, marcher sur la route en descendant pour trouver très vite le sentier du GR20 qui continue en forêt, direction plein Sud.

Parcours

Ces 3 étapes sont très différentes : l’étape 6 est roulante et sans difficulté, la première partie de l’étape 7 se déroule en haute altitude et la présence de névés, particulièrement en juin, nécessite des crampons, la seconde partie suit une variante du GR20 est plus classique en crête, l’étape 8 prend aussi la variante pour gravir le Monte d’Oro avec quelques passages à grimper dans le III/IV-.

Étape 6
Castellu di Vergio au refuge de Manganu (15,8 km, 610 m d+, 420 m d-, alt max 1870 m, 4 heures 30)

Parcours panoramique, ouvert et beaucoup plus roulant, les 15 kms passent facilement et permettent de récupérer des 5 premiers jours. 1 heure de traversée en forêt et 15 minutes pour rejoindre la crête au niveau de la Bocca San Pedru à 1452m. Les vues dans notre dos sur la Paglia Orba, le Tafunatu et le Cinto sont superbes. On remonte sur la crête arrondie puis sur le versant Nord du U Tritore avec en visée le Capu a u Tozu qui forme une petite pyramide au loin. Le sentier rejoint sa base puis cette fois traverse sur le versant Sud du Capu a u Tozu jusqu’à rejoindre la Bocca a Reta, large col herbeux et ouvert (3 heures environ depuis le départ).

On descend dans cette large vallée d’altitude pour découvrir vite le lac de Nino que l’on va longer par sa rive Sud. On marche un moment à plat le long de marécages herbeux qui forment des petits bassins (voir photo) pour finalement sortir et descendre par le vallon du Tavignano (baignade possible). Puis le sentier suit la courbe de niveau pour passer aux Bergeries de Vaccaghia (fromage en vente). Une grande cuvette herbeuse et toute plate nous sépare alors du refuge de Manganu qu’on aperçoit au loin. Une fois traversée, ça remonte un peu pour passer la Bocca d’Aqua Ciarmente et rejoindre le refuge de Manganu (bon accueil, douche top, repas bof)

Étape 7
Refuge de Maganu au refuge de l’Onda via la Pointe de Pinzi Corbini et la Punta di l’Altore (14,7 km, 1135 m d+, 1325 m d-, alt max 2210 m, 7 heures)

La Bocca Alle Porte (2225m, 1h45)

Repasser le torrent et monter 30 minutes pour accéder un premier palier sur une cuvette avec un petit étang. Poursuivre en s’enfonçant vers l’Est, on rejoint plus haut un second palier et la cuvette sous les crêtes formées par des aiguilles rocheuses. Le sentier remonte à nouveau plus raide pour finir dans un petit couloir avec névés jusqu’à l’étroite Bocca Allae Porte, toute petite brèche qui donne accès au cirque qui abrite les lacs de Melo et Capitello.

Le cirque jusqu’à la Bocca a Muzzella (2206m, 2h15)

Débute alors une grande traversée sur cirque par les crêtes pour rejoindre la Bocca a Muzzella de l’autre coté. Le passage de névé le plus impressionnant et exposé se trouve là, sans aucune difficulté mais aérien et une glissade mènerait directement au lac de Capitello 300m plus bas. Suivent plusieurs passages de névés moins exposés mais plus raide pour se faufiler entre les aiguilles rocheuses. On passe à la brèche du Capitello puis la Bocca a Soglia par le versant Sud. Là on va repartir en traversée cap au Nord-Est, on se trouve alors de l’autre coté de la Bocca Alle Porte, puis le sentier remonte très raide pour atteindre le col de Rinoso puis la Bocca a Muzzella qui nous fera basculer hors du cirque définitivement.

Les crêtes par la Pointe Murace et la Punta All’Altore (3 heures)

Descendre en traversant vers la crête derrière laquelle se trouve le refuge de Pietra Piana. Arrivé sur cette crête, on voit le refuge en contre-bas, quitter le GR pour descendre sur cette crête hors sentier sans trop de difficulté et rejoindre plus bas la Bocca Manganellu où l’on retrouve la variante du GR qui vient de Pietra Piana. Ça monte en restant globalement sur le fil de la crête jusqu’à passer sous la Pointe Murace et finir sur un premier sommet. La suite du sentier est aérien et escarpé pour rejoindre la Punta All’ Altore et juste derrière ça descend très raide dans les cailloux jusqu’à un petit col. On traverse ensuite sur le versant Nord d’une arête rocheuse pour remonter finalement sur la crête par une petite section assez brutale qui mène à une toute petite brèche. De l’autre coté, le sentier va filer au Sud-Est puis à l’Est pour dévaler au bout jusqu’à la Bocca d’Orrecia, histoire de casser quelques fibres des cuisses en fin de journée. Reste une petite remontée pour redescendre dans la cuvette qui abrite le refuge de l’Onda.

Étape 8
Refuge de l’Onda à Vizzavona via le Monte d’Oro (11 kms, 945m de d+, 1430 m d-, alt max 2389 m, 7 heures)

Monte Oro (2389m, 4h30)

Remonter au dessus du refuge pour suivre le sentier qui part au Sud vers Vizzavona. On va alors remonter un longue rampe assez dégagée, par paliers, pour en fait rejoindre le haut du cirque que l’on voyait depuis le refuge. Après 2 petites heures, on est à la Bocca Muratellu (2120m). Descendre coté opposé vers l’Est et rapidement on trouve la bifurcation : à droite qui descend le GR20 officiel et tout droit en montant un peu la variante par le Monte Oro, balisage de points jaunes moyennement visibles et de cairns. On continue de traverser en montant un peu pour croiser l’Agnone dans un ravin, monter sous la Bocca di Porco et rejoindre la crête. On voit en bas coté Nord un cirque avec le lac d’Oro. La suite suivra la crête en restant plutôt sur le versant Sud, avec quelques passages à grimper facilement, pour passer finalement sous le Monte Oro. Là, monter plein Nord pour le final à escalader jusqu’au sommet (quelques pas de III+/IV- max) très rocheux du Monte Oro.

Vizzavona (2h30)

Redescendre du sommet par le même chemin et sur l’épaule dessous partir cette fois plein Nord pour en fait longer la base du Monte Oro. Traversée possible de névé. Plus bas l’itinéraire va descendre très raide le long d’un éperon rocheux pour en bas traverser un autre névé et sortir du vallon après 1h30 depuis le sommet. Reste alors un long sentier de descente avec près de 1000m de dénivelé négatif, assez raide au départ puis plus doux en forêt qui va faire une grande boucle par l’Est pour revenir au Sud vers Vizzavona. La fin coupe de larges pistes et on atterrit au village-gare de Vzzavona, un refuge privé le long de la voie ferrée, l’Alzarella.

En images

Étape 6 : Castellu di Vergio au refuge de Manganu

 

Étape 7 : Refuge de Manganu au refuge de l’Onda

 

Étape 8 : Refuge de l’Onda à Vizzavona

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS