Vizzavona à Usciolu, GR20 E9/10

Publié le dans , corse , vizzavona | 0 Comments

Sur les crêtes lunaires qui mène au Monte Renoso


Le GR20 Sud démarre là et l’option de suivre les crêtes du col de Vizzavona au col de Verde par le Monte Renoso offre un parcours aérien, intéressant et surtout hors du flux des randonneurs. Étape longue et exigeante, elle s’enchaîne avec l’itinéraire jusqu’au refuge d’Usciolu par le sentier officiel cette fois, pour une autre journée solide à négocier, tout en crêtes et avec la chaleur du Sud qui commence à se faire sentir. On commence aussi à dominer la cote Est et si le temps est clair, on marche avec la mer en ligne de mire. Ce sont 2 grosses étapes en distance, en dénivelé et en temps de marche. Heureusement le refuge privé du col de Verde est bien agréable et on y mange bien.


Accès au site

Le départ se fait du col de Vizzavona, accessible éventuellement par la route T20 qui relie Corte à Ajaccio.

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche

En ayant dormi à Vizzavona Gare au refuge-camping de l’Alzaretta, il s’agit de remonter par la route jusqu’au col de Vizzavona, quelques kilomètres de bitume à faire éventuellement en tentant le stop. Le sentier des crêtes, hors GR20 et hors variantes officielle démarre là, en direction de la Punta dell’Oriente.

Parcours

L’itinéraire de l’étape 9 est une variante non officielle qui permet, en suivant les crêtes, de faire le Monte Renoso, de s’offrir de magnifiques vues panoramiques et de « doubler » du coup 2 étapes du GR20 en laissant le refuge de Campanelle dans la vallée. La première partie de cette étape se fait sur un sentier peu ou pas balisé mais tout à fait visible et le plus souvent cairné. La trace GPS à disposition peut être utile en cas de doute mais le chemin est assez logique puisqu’il suit les crêtes jusqu’au Monte Renoso. En revanche il y a de nombreux passages où il faut grimper, avec des sections assez exposées (III+ max). L’étape 10 suit elle le GR20 officiel.

Étape 9
Col de Vizzavona au col de Verde via Punta Dell’Oriente et Monte Renoso (17,8 km, 1235 m d+, 1110 m d- alt max 2352 m, 8 heures 30)

Monte Renoso (2352m, 5 heures)

Du col, marcher sur la petite route qui part plein Sud. On trouve très vite le départ du sentier balisé en jaune à cet endroit en direction de la Punta dell’Oriente. Après une montée en forêt, on passe au niveau des bergeries des Pozzi. Ça monte alors pour s’élever sur les crêtes avec vues superbes sur la vallée et le Monte Oro dans le dos. Après 1h30 environ on passe un replat sur la crête avec la Punta dell’Oriente visible, formant une sorte d’amas rocheux au sommet. 30 minutes de plus et le sentier traverse sous la Punta dell’Oriente sur son versant Ouest. Derrière ça remonte sur la crête avec quelques pas de grimpe (III) et la suite est très accidenté : une série d’arêtes et d’aiguilles rocheuses au travers desquelles on va se faufiler. Par ici on retrouve un balisage avec des points orangés ou rouges. Plus loin on file en restant plutôt sur le versant Ouest et au niveau d’une nouvelle brèche sur la crête, on attaque cette fois une escalade aérienne (III+) pour monter sur le Pinzi Corbini, premier sommet. Vue à 360° sur la Paglia Orba au Nord et le Monte Renoso tout au bout au Sud.

La suite est plus roulante sur la crête toujours mais beaucoup plus large et ouverte. On passe au niveau du refuge Campanelle que l’on voit en bas à gauche. Il y a de gros blocs de granit posés là, des formations de roches plissées, on se croirait sur la lune (cf. photo de présentation). Le sentier continue de progresser au Sud snas trop de dénivelé. On découvre à la fin de lac de Bastani, ça remonte un peu pour passer la Punta Bacinello puis c’est le plateau final qui mène en pente douce au Monte Renoso ou trône une tête de Maure sculptée. 5h depuis le col de Vizzavona.

Col de Verde (3h30)

Du sommet, descendre cap au Sud toujours sur la crête. Quelques bosses à passer, des petites arêtes rocheuses à traverser et on débouche sur un large dôme herbeux tout plat qui va descendre ensuite progressivement. En restant à gauche on passe au col de Pruno mais il semble qu’on puisse descendre directement vers les Bergeries des Pozzi (qu’on a raté). On aperçoit alors le lac de Rina Soprano au Nord avant d’arriver au col de Pruno. Là repartir plein Sud et le sentier va virer à l’Ouest avant de revenir plus bas aux Bergeries. Des Bergeries suivre la direction du Val d’Ese. Ça descend le long d’un torrent, à la bifurcation plus bas, prendre à gauche en direction du col de Verde. La descente finale avant de croiser le GR20 est assez paumatoire car en forêt avec pas mal de cailloux éparpillés.Ne pas s’éloigner du torrent et plus bas, au niveau d’un pont, on reprend le sentier principal du GR pour 45′ à 1h de marche en légère montée puis en descente douce en forêt jusqu’au refuge du Col de Verde.

Étape 10
Col de Verde au refuge d’Usciolu (15,6 km, 1210 m d+, 750 m d-, alt max 1980 m, 7 heures)

Refuge de Prati et Col de Laparo (4h)

Du refuge, traverser la route et monter en direction du refuge de Prati. Ascension en forêt suivi d’un seconde montée en terrain dégagé dans une combe pour atteindre la Bocca d’Oru, 1840m en 1h30 environ. 1ère vue sur la cote Est. Reste 15′ de plat sur la crête pour le refuge de Prati à 1815m.

La suite continue sur la crête, on passe un petit sommet puis ça traverse sur des grandes dalles coté Est pour remonter sur la crête plus loin. Ça descend ensuite en suivant la crête qui oblique très légèrement à droite pour franchir plus plus loin une brèche. Derrière ça descend, on longe à nouveau une série d’arête en passant dessous pour finalement descendre jusqu’à la Bocca di Laparo à 1525m.

Punta Formicula et Refuge d’Usciolu (3h)

De l’autre coté du col, le sentier part en forêt, passe au niveau d’une source tarie malheureusement à notre passage et attaque 2 sections raide de montée en lacets pour sortir de la forêt et déboucher sur la crête au niveau de la Punta Mozza (1831m). Encore une petite ascension aérienne pour s’élever et atteindre un replat supérieure au niveau de Punta Blanca (1954m). Traverser le replat, poursuivre à niveau et remonter légèrement plus loin pour passer coté Est et longer la tête rocheuse allongée de la Punta Formicula. Reste encore un peu de chemin pour basculer au dernier moment sur le refuge d’Usciolu situé en contre-bas des crêtes.

En images

Étape 9 : Vizzavona au Col de Verde

 

Étape 10 : Col de Verde au refuge d’Usicolu

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS