Asco-Stagnu au Castellu di Vergio, GR20 E4/5

Publié le dans , corse , corte | 0 Comments

Descent dans le Cirque de la Solitude depuis la Bocca Tumasginesca (2183m)


Après une sérieuse mis en jambe sur les 3 premières étapes, voici les premières pépites du Nord du GR20 : le Cirque de la Solitude suivi un peu plus au Sud par l’ascension de la Paglia Orba et du Capo Tafunatu. Section majeure du GR20, des itinéraires hors du sentier classique, panoramas superbes à découvrir, loin du flux quotidien des marcheurs. Ce itinéraires sont en revanche réservés à des randonneurs expérimentés car ils comportent de longs passages exposés, où il faut s’aider des mains pour escalader ou désescalader (IV max), et il faut savoir bien s’orienter pour rechercher son itinéraire hors de tout balisage. 2 grosses étapes donc mais si la météo est au rendez-vous, le spectacle est garanti.


Accès au site

Le départ se fait du refuge d’Asco-Stagnu, accessible éventuellement par la route depuis Porte Leccia, au Nord de Corte et en montant par la D147 jusqu’à la station de ski d’Asco.

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche

Depuis le refuge d’Asco, rejoindre le bas des pistes et remonter sur la piste principale de cailloux qui longe le remonte-pente. Un peu plus haut, on traverse un ruisseau à sec sur une sorte de gué en métal. Monter encore un peu et plus haut, sous un pylône, on trouve le sentier cairné qui débute l’ascension vers la Bocca Tumasginesca.

Parcours

Les 2 étapes décrites ici sont très difficiles, à la fois sur la distance, le dénivelé, les sections techniques, les passages exposés et la recherche d’itinéraire. Elles s’adressent à des personnes habituées à ce type de course en haute montagne. Le Cirque de la Solitude avait été fermé officiellement (arrêté préfectoral) en 2015 suite à l’effondrement d’un pan de falaise sur des trailers. Aujourd’hui et depuis juin 2018, cette interdiction a été levée et il est donc possible de parcourir cet itinéraire. Cependant les installations en place (chaines, échelles) ont été toutes retirées et le balisage en grande partie effacé (on voit encore les marques recouvertes pour s’orienter). C’est la voie la plus logique et la plus directe pour rejoindre le refuge de Tighjettu. Un autre parcours, plus long mais probablement très intéressant aussi a été reconstruit en passant au pied du Cinto par la Pointe des Éboulis.

Pour l’ascension de la Paglia Orba au départ du refuge de Ciuttulu di i Mori, il n’ y a pas non plus de balisage mais l’itinéraire dans la face Sud de granit est cairnée et finalement assez logique. On grimpe à de nombreux endroits (IV max) et c’est exposé sur certains passages. L’ascension sur le Capo Tafunatu pour aller se placer dans l’immense trou qui offre une vue incroyable sur la côte Ouest corse se fait là aussi sur un itinéraire non balisé mais cairnée, avec un passage sur 2 vires aériennes sans difficulté mais dont la 2ème est très exposée.

Étape 4
Refuge d’Asco-Stagnu au refuge de Ciuttulu di i Mori via le Cirque de la Solitude (13 km, 1625 m d+, 1060 m d-, alt max 2205 m, 8 heures 30)

Rejoindre la Bocca Tumasginesca ou Col Perdu (2 heures)

Prendre le mini sentier peu visible dans la rocaille avec quelques cairns pour remonter globalement le long ou pas loin des installations du remonte-pente. Plus haut, on traverse un ruisseau pour déboucher sur une grande ouverture peu pentue, avec un magnifique pin Laricio. Ça rejoint le téléski qu’on suit en montant jusqu’en haut pour trouver coté gauche l’ancien GR qui s’enfonce dans un vallon fermé au fond par un cirque (1h depuis le refuge). Suivre l’ancien GR bien marqué qui file au fond du vallon puis remonte en obliquant à gauche vers la Bocca Tumasginesca ou Col Perdu. Après quelques passages sur des aplats rocheux, quelques traversées de névés, on se trouve au pied de la Bocca avec 2 petits lacs. L’ancien GR monte directement dan sla pente mais en présence de la neige, on est passé sur le flanc gauche (Est) pour atteindre sans difficulté la brèche du Col perdu à 2183m, entrée du Cirque de la Solitude (2h environ depuis le refuge).

Le Cirque de la Solitude et la Bocca Minuta (2 heures)

Le Cirque est en fait une vallée étroite et très encaissée qu’il s’agit de descendre pour remonter de l’autre coté jusqu’à la Bocca Minuta. Pas de sentier, pas d’équipement mais on trouve son chemin sur des dalles en paliers bien pentues. Si possible suivre à peu près l’ancien itinéraire du GR (marques encore un peu visibles) pour descendre au départ par la gauche puis longer les parois par la droite plus bas. Traverser au niveau d’une petite cuvette et avant une cascade que l’on devine plus bas (50′ environ depuis la Bocca). Suivre les cairns et remonter en grimpant en quasi permanence sur une série de dalles inclinées et parfois entre de petits névés persistants. Le rocher accroche bien et mise à part un pas en IV (là où se trouvait une échelle), le reste est dans le III où l’on s’aide des mains plutôt pour s’équilibrer que pour escalader. Une fois la section de grimpe passée, le sentier repart à gauche pour rejoindre une petite épaule au pied d’une aiguille et virer à nouveau à droite pour la dernière section dans un pierrier jusqu’à la Bocca Minuta (2218m, 4h environ depuis le refuge).

De la Bocca Minuta au refuge de Ciuttulu di i Mori (4h30)

Descente dans la vallée plus ouverte qui mène au refuge de Tighiettu en suivant le sentier avec le balisage GR encore visible (1h) et poursuivre plus bas dans la vallée jusqu’aux bergeries de Ballone sur le GR officiel cette fois. Là, le sentier va entamer une longue traversée en forêt et plus ou moins à niveau pour virer progressivement à l’Ouest dans la vallée du ruisseau de Foggialle. Il faut alors remonter près de 600m de dénivelé le long du ruisseau sur une pente raide et soutenue jusqu’à atteindre la Bocca Foggialle à 1963m, avec pour nous un final sur un névé bien raide. Là monter toute de suite à droite pour passer une dernière bosse et redescendre au refuge de Ciuttulu di i Mori, quasiement à 2000m d’altitude, qui se dévoile au dernier moment.

Étape 5
Refuge de Ciuttulu di i Mori au Castellu di Vergio via Paglia Orba et Capo Tafunatu (12 km, 700 m d+, 1290 m d-, alt max 2525m, 6 heures)

En laissant les sacs au refuge de Ciuttulu, on peut faire un aller retour en 3 heures environ pour gravir depuis le col des Maures la Paglia Orba et en redescendant au col, rejoindre le Tafunatu pour un panorama imprenable sur la côte Ouest de la Corse. Pour tous les détails de l’itinéraire de ces ascensions, voir le post sur la Paglia Orba

Revenu au refuge de Ciuttulu, la fin de parcours de l’étape consiste à se rendre sous le col de Vergio, au camping du Castellu di Vergio. Le sentier suit les crêtes un petit moment puis dévale à gauche pour rejoindre le bas de la vallée du Golo. On suit alors le torrent dans un décor splendide avec la Paglia Orba et le Capo Tafunatu dans le dos. Baignades possibles pour les courageux dans de magnifiques vasques translucides. Plus bas on traverse le Golo une 1ère fois puis une seconde fois sur un pont pour finalement rejoindre les Bergeries de Radule. Là suivre bien le GR et non le Mare a Mare. Plus loin continuer droit en laissant la bifurcation vers le parking du fer à cheval pour filer après une assez longue marche en forêt jusqu’à la route qui vient du Col de Vergio. Descendre sur la route à gauche pour trouver le Castellu di Vergio et son camping juste derrière (mêmes prix que les refuges du PNRC, bonnes douches et épiceries bien achalandée). 3 heures depuis le refuge de Ciuttulu di i Mori.

En images

Étape 4 : Refuge d’Asco-Stagnu au refuge de Ciuttulu di i Mori via le Cirque de la Solitude

 

Étape 5 : Refuge de Ciuttulu di Mori au Castellu di Vergio via la Paglia Orba et le Capu Tafunatu

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS