TOPO Randonnée

Le Pic de Bure par la station, retour par la Combe Ratin, Superdévoluy

Topo publié le |

0 commentaires

Sous le Pas de la fenêtre, accès au plateau du Bure

L'ascension du Pic de Bure pour dominer le Dévoluy, admirer le massif du Grand Ferrand et de l'Obiou, surplomber le massif de Céüse et apercevoir les pus hauts sommets du massif des Écrins : voici une randonnée certes classique mais quel spectacle ! Sans compter l'ambiance lunaire du plateau du Bure, les installations insolites des radiotélescopes astronomiques de l'observatoire du ciel et le retour dans la magnifique Combe Ratin, sauvage et spectaculaire. Si l'itinéraire suit en grande partie le GR Tour du Dévoluy, la distance élevée et le dénivelé parcourus en font un parcours exigeant physiquement et techniquement délicat dans les passages des pierriers monumentaux. Prévoir beaucoup d'eau et partir par temps clair, ne serait-ce que vous pouvoir admirer les panoramas époustouflants tout au long du parcours.

Fiche technique

Lieu de départ : station de Superdévoluy, Saint-Étienne-en-Dévoluy dans les Hautes Alpes (05)
Type de parcours : randonnée de haute montagne en boucle
Distance à parcourir : 19 km
Dénivelé positif cumulé : +1350 m
Dénivelé négatif cumulé : -1350 m
Durée totale estimée : 2h30 à 4h
Altitude min et max : 1500 m / 2709 m
Balisage : remontée des pistes non balisée. Le Pas de la fenêtre et le plateau jusqu'au sommet est balisé GR de pays rouge et jaune (GR à la fin). La descente par la Combe Ratin est également sur le GR de pays. Seule la section finale depuis le bas du vallon de Corne pour couper vers le Bonnet Rouge se fait sur un sentier peu visible et non balisé, pas évident.
Équipement en place : une section câblée pour le Pas de la fenêtre.
Matériel à prévoir : trace GPS utile

Difficultés : à la montée, passage du Pas de la Fenêtre, dans un pierrier puis section équipée d'un câble, escarpée et aérienne. À la descente, les pierriers de la Combe Ratin, instables et raides.

Accès au site

Se rendre à la station de Superdévoluy, dans les Hautes Alpes, au Sud de Corps, au Nord et au Nord-Ouest de Gap. Se garer sur le premier grand parking à gauche en arrivant, au niveau des Chalets Margot, là où on reviendra en fin de parcours.

Carte & topo

En violet les petits raccourcis possibles pour éviter les lacets de pistes à la montée dans la station. Voir en plein écran

Descriptif de l'itinéraire

Approche 2'

Du parking, remonter pour venir se placer devant la première barre de l'immeuble de la station, coté Sud, face aux départs des pistes, particulièrement le télésiège du Jas là où début l’ascension.

Parcours

1ère partie : remonter les pistes jusqu'au Pas de la fenêtre (2540m)

Démarrer en prenant la piste qui monte à gauche du télésiège du Jas. Avancer plus ou moins sous le télésiège, couper les lacets de pistes pour sortir plus haut au-dessus de la forêt. Continuer alors sur la piste qui passe à droite d'une grande cabane puis d'un petit chalet juste après. On vise la bosse du Sommarel bien visible déjà là (voir photo). Ça monte progressivement et à peu près droit jusqu'au haut du Pélourenq où la piste fait un angle droit pour venir au niveau du départ du télésiège du Sommarel.

Remonter sur la piste à coté du télésiège, passer dessous et couper éventuellement pour raccourcir la piste en visant la dent caractéristique du Sommarel. On retrouve la piste au pied de la bosse du Sommarel que l'on longe et continuant de monter jusqu'à l'arrivée du télésiège. Là, prendre la piste qui monte en direction de la "fenêtre", un petit trou dans l'arête rocheuse que l'on voit bien d'en bas. Plus loin, suivre le sentier qui monte raide à gauche en coupant la piste pour déboucher sur une plateforme à l'arrivée du téléski du Pierra.

La section qui suit est équipé d'un câble de vie et de contre-marches de bois pour passer par une brèche à gauche de la fenêtre (cf. photo à la Une prise depuis cet endroit).
2ème partie : le plateau et le pic du Bure (2709m)

De la brèche, continuer le sentier équipé qui oblique au Sud-Est en passant sur le versant Sud de l'arête. Ça monte raide encore un peu puis on débouche sur le plateau du Bure. Marcher sur le plateau et descendre légèrement pour passer au milieu des antennes géantes de la station d'observation du ciel. À l'est on découvre la vue spectaculaire sur les sommets et glaciers des Écrins toutes proches.

Après la station, suivre le GR qui va traverser le long plateau désertique, descendre un peu pour finalement attaquer la rampe finale qui remonte vers le Pic de Bure en forme de proue que l'on voit tout au bout. Une fois arrivé au sommet, la vue est incroyable à 360° !
3ème partie : la Combe Ratin et le vallon de Corne au retour

Du sommet du Pic de Bure, revenir sur ses pas jusqu'à l'observatoire et entamer la descente de la combe Ratin (GR) qui part à droite dans un immense pierrier, en logeant le téléphérique. En bas du pierrier, le sentier poursuite sa descend dans la combe qui s'ouvre un peu plus puis traverse à nouveau un grand pierrier pour rejoindre un petit col au dessus d'une cuvette avec une sorte de grosse bosse devant. Au col, prendre à gauche pour revenir vers le téléphérique et entrer dans le vallon de Corne.

Un grosse descente débute pour dévaler le vallon jusqu'au fond. Poursuivre en terrain presque plat pour traverser le vallon sur toute sa longueur. Du bout du vallon de Corne, à l'angle de la piste sous le pylône du téléphérique, traverser à flanc cap au Nord-Ouest en suivant un sentier peu visible qui coupe un pierrier puis passe une épaule pour traverser un vallon herbeux jusqu'à rejoindre un autre petit vallon sous le Bonnet Rouge. Là, suivre au Nord-Est le sentier visible tracé dans l'herbe qui va passer devant la Bergerie de Pied Gros, puis devant l'entrée de la via souterrata de la Tune, et enfin tout en bas retour à la station par les résidences du Chalet Margot. Traverser entre la chalets pour retrouver le parking de départ.

Laisser un commentaire

Le HTML basique est autorisé. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnes-toi a ce fil de commentaires via RSS

En savoir plus sur Climbing7

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading